Restons pragmatiques et factuels.

Vous avez une déclaration, un texte ou autre chose à nous soumettre mais qui ne trouve pas sa place ailleurs, faites le ici!
Avatar de l’utilisateur
anatole
Administrateur du site
Messages : 65
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 20:21
x 5
x 1

Restons pragmatiques et factuels.

Messagepar anatole » jeu. 25 mai 2017 10:55

La présidence Macron fonctionne comme un CODIR.

macron pyramide.jpg



Oui, nous vivons un changement, maintenant, mais pas vraiment celui que l'on nous avait annoncé en 2012, la finance et tout le blabla....Et ce changement c'est même pas Macron qui en est à l'origine, peut être une idée d'Atali, ou je ne sais quel autre pro libéral, mondialiste ou européen. Bref un gonz, un jour s'est levé et a été illuminé d'un concept novateur pour sauver ce système qui n'arrivait plus à cacher sa face antidémocratique.....et son concept a manifestement conquis la sphère du capital.

Nous n'avons plus droit à la politique classique, c'est sur, ce qui nous est servi, ressemble plus à un comité de direction qu'autre chose...les partis sensés défendre des idées, c'est has been, maintenant on peut comparer les mouvements à des groupes ou plutôt des marques. Les questions sont étudiées avec une démarche marketing. Un problème se pose, on le règle autour d'une table avec un prisme stratégique, sans aucun intérêt commun, le seul intérêt étant de défendre la "marque".
La marque qui aujourd'hui a le pouvoir c'est La REM (république en marche), ce qu'il faut défendre , c'est la REM, vous, toi, moi, nous, les gueux on s'en tamponne, la seule chose qui compte c'est maintenir la marque au pouvoir. Donc ce qui compte n'est pas l'intérêt commun, mais l'image qu'aura le peuple de ses dirigeants. Ou plutôt les pantins qui masquent qui sont vraiment les dirigeants.

Un comité de direction, c'est la même chose, il se bat pour prendre des parts de marchés, pour leur intérêt, mais surtout pour ceux des actionnaires, pour leurs bénéfices. Et la question est: comment faire pour séduire le consommateur et lui faire croire que le produit à vendre est fait pour lui, lui faciliter la vie, le rendre heureux, bref, tout, sauf pour ce qu'il est réellement...faire gagner plus aux actionnaire et être au dessus des concurrents...(qui ont même des fois les mêmes actionnaires).
Ils sont pas fous ces actionnaires, il mettent leurs billes dans tous les camps, ça leur permet de toujours gagner quelque soit la marque qui conquiert le marché.
Donc les marques se battent entre elles, essaient d'avoir le meilleur positionnement marketing possible, c'est lui qui assurera la place de leader sur le marché.
Le positionnement, en commerce, c'est l'idée ou plutôt l'image que le consommateur a de la marque ou du produit, et c'est tout ce qui compte pour faire du business, si le positionnement est bon, les marges sont assurées. Un bon positionnement n'est pas obligatoirement qualitatif, il doit être efficace (les objets jetables par exemple, n'ont pas une image qualitative mais efficiente, dans certains cas c'est plus adapté pour rafler le marché).

Voila le vrai changement, la méthode Macron, traiter les affaires nationales, comme le ferait un CODIR, et non comme le ferait un mouvement de pensées avec ses dogmes et ses idéaux....
L'objectif, conserver le système capitaliste, préserver les intérêts de ceux qui ont aujourd'hui le pouvoir.....qui sont ils? Les 1%, bien sur, les puissants sont ceux qui ont l'argent, le système n'est absolument pas démocratique, mais doit en avoir l'air, d'où l'intérêt de soigner le positionnement. Ce sont quand même ces 1% qui ont mis l'équipe en place! Comment gagner une élection sans être partout dans les médias? Qui possède les médias? En répondant à ces deux questions simples, on comprend envers qui l'élu est redevable et quels intérêts il protègera...

C'est seulement en analysant les décisions de Macron et de son équipe sous cet angle que l'on peut comprendre ce qu'il se passe.

Nicolas Hulot? Un choix marketing pour se mettre les écolos-friendly dans la poche...

Edouard Phillippe? Un choix marketing pour se mettre les gens de droite, ceux qui croient encore que la France doit rester dans une pseudo compétition. (compétition qui mériterait un billet à elle seule...rappeler vous que les actionnaires ont des billes dans tous les camps^^).

Le ministre Bayrou et sa moralisation de la fonction publique? Un choix marketing pour draguer ceux qui ont été choqués par l'affaire Fillon (comme l'arnaque du temps passer à soit disant tester la probité des membres du gouvernement.....vous vous rappelez? "on est en retard pour vous annoncer la composition du gouvernement, car nous enquêtons""...haha belle blague^^!)

Et tout est comme ça.....jusqu'au choix de la pyramide derrière Macron....oui, ils savaient que les débiles conspirationnistes s'en empareraient....tout est étudié, cette fois, non pas pour améliorer leur image, mais pour discréditer l'adversaire, ceux qui souhaiteraient une véritable démocratie. Comment pourrions nous être pour un peuple au pouvoir?
Confier les manettes et le bouton nucléaire au peuple? Celui là même qui croit aux illuminatis aux réptiliens et aux chemtrails???? C'est pas sérieux!!! Voila pourquoi envoyer des messages confortant les théories du complot....conserver le système en place, conserver les intérêts des vrais actionnaires de la fausse démocratie....et encore une fois c'est le CODIR qui a encore frappé.....dans l'intérêt du 1%.

Les conspis sont tout autant roulés dans la farine que ceux persuadés d'avoir un pouvoir de décision dans un bulletin....conspi et électeur sont deux moutons du même troupeau.

N'oubliez pas qu'une seule chose compte, leur image, celle qui vous amènera de nouveaux vers les urnes, celle qui vous fera croire que le produit est fait pour vous.....mais la réalité, c'est que les intérêts du capital doivent a continuer de prospérer et surtout à rester en place.....la seule chose qui compte c'est sa stabilité....

Refusez tout ce qui n'est pas factuel, ne partagez pas de théories fumantes, qui nous font passer pour des idiots et décortiquez ce qui nous est présenté,non pas avec l'œil du client, mais avec celui du peuple, seul concurrent réel du système capitaliste, car les intérêts des peuples sont toujours opposés à ceux des 1%.
Les intérêts des 1% c'est de vous faire croire en la démocratie, les intérêts du peuple c'est d'en obtenir une vraie.

J'arrête là, car ce texte est déjà trop long pour éclairer les endormis, ensuqués par la fainéantise induite par notre société de consommation et n'apprendra rien à ceux qui auront eu la force de lire jusqu'ici.

Peace.
0 x

Retourner vers « La tribune »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité