Les lobbies et le pouvoir

Vous avez une déclaration, un texte ou autre chose à nous soumettre mais qui ne trouve pas sa place ailleurs, faites le ici!
Avatar de l’utilisateur
anatole
Administrateur du site
Messages : 65
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 20:21
x 5
x 1

Les lobbies et le pouvoir

Messagepar anatole » mar. 12 juil. 2016 11:00

influences.jpg
influences.jpg (10.72 Kio) Vu 528 fois

On en parle souvent, mais sous le nom anglais ( couloir ), ils font moins peur, et pourtant, ils sont bien souvent à l'origine des projets de lois ou déterminent les votes de nos parlementaires. Déjà si nous les appelions dans les médias "groupes de pressions" ou "groupes d'intérêts", nous les verrions autrement.
De plus, mélangés entre origines privés et publiques, ils nous font croire à un équilibre, mais ne vous y trompez pas, c'est bien la puissance financière de chacun qui détermine leur efficacité. Les lobbys les plus efficaces sont bien entendus ceux qui ont une origine privée.



Tout d'abord la définition wiki:

Un lobby (ou un groupe d'intérêt, un groupe de pression ou encore groupe d'influence, plus traditionnellement un intriguant ou un réseau d'intrigues) désigne un réseau de personnes créé pour promouvoir et défendre les intérêts privés d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions publiques détentrices de pouvoir. Pour ce faire, il exerce une activité, le lobbying, qui consiste « à procéder à des interventions destinées à influencer directement ou indirectement l'élaboration, l'application ou l'interprétation de mesures législatives, normes, règlements et plus généralement, toute intervention ou décision des pouvoirs publics »1. Ainsi, le rôle d'un lobby est « d'infléchir une norme, d'en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes »2.

Le lobbying est la partie du plaidoyer qui se rapporte spécifiquement aux activités visant à influencer une législation3.



Un petit reportage a demi mot critique envers cette profession de l'ombre.






Le lobbying, bien entendu, ne se limite pas aux parlementaires français, la même chose se produit dans chacun des payse de l'Europe et du monde, et évidemment à Bruxelles....

Extrait d'un article de L'OBS consacré à LOBBYPLAG (site dénonçant l'impact des lobbys sur les décisions européenes):

Nul n’est dupe quant à l’influence des lobbies privés sur certaines décisions politiques, a fortiori lorsqu’elles se prennent à Bruxelles. Le site d’open data LobbyPlag a décidé de laisser les spéculations de côté pour apporter des preuves tangibles.

Leur idée : comparer les amendements au projet de loi relatif à la protection des données et les recommandations qu’ont transmises les lobbyistes aux députés.

Les résultats sont édifiants : certains amendements ne se contentent pas de s’inspirer des rapport des entreprises privées, mais vont jusqu’à faire littéralement un « copier-coller ». Des dizaines d’amendements ont ainsi été passés au crible par le site et les internautes zélés.

............

Bruxelles, un « service de reprographie »

Banques, assurances et multinationales (Google, Facebook, Microsoft, Apple, Amazon, eBay...) figurent donc parmi les acteurs du secteur privé les plus influents. Et leurs propositions sont reprises dans les secteurs les plus stratégiques : réduction des pénalités pour infractions, réduire la marge de manœuvre des ONG, limiter l’influence du contrôleur public ou encore limiter le champs d’application de la loi.

Devant ce constat accablant, Richard Gutjahr ne mâche pas ses mots : pour lui, Bruxelles n’est qu’un « service de reprographie ».

Cette proximité entre députés et lobbies est tellement normalisée que les lobbyistes vont jusqu’à formuler leurs recommandations sous format Word (et non PDF, le format professionnel par excellence), avec des polices et tailles de caractère ad hoc pour faciliter la manipulation « copier-coller ».


Une petite vue rapide du comparateur LOBBYPLAG http://lobbyplag.eu/governments/about


L'arme la plus efficace de ces infiltrés privés, et bien entendu la plus cachée, reste la corruption, et quand on voit le degré de copinage, nous pouvons supposer que la plus grande partie des infractions restent inconnue du grand public, mais des fois ça fini par se savoir^^.

Voir cet article du Monde:
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/03/20/pieges-par-de-faux-lobbyistes-trois-eurodeputes-acceptent-de-deposer-des-amendements-contre-de-l-argent_1495941_3214.html

Alors qu'en penser? Pour ma part je me dis que cette entrave à la démocratie n'est qu'une raison de plus pour s'abstenir
En effet tant que le lobbying restera légal, nous pourrons toujours changer les têtes de nos élus, si ces pratiques continuent, ce seront toujours les mêmes intérêts pharmaco-industriels et financiers qui seront défendus contre l'intérêt général et que ce phénomène est un peu le contournement du fameux "tout mandat impératif est nul". car que l'obligation soit tacite, ou écrite....elle est bien là .
influences.jpg
influences.jpg (10.72 Kio) Vu 528 fois
0 x

Retourner vers « La tribune »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité