La droite, la gauche, le racisme et la démocratie.

Vous avez une déclaration, un texte ou autre chose à nous soumettre mais qui ne trouve pas sa place ailleurs, faites le ici!
Avatar de l’utilisateur
anatole
Administrateur du site
Messages : 65
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 20:21
x 5
x 1

La droite, la gauche, le racisme et la démocratie.

Messagepar anatole » sam. 30 sept. 2017 14:52

democratie.jpg


Bonjour!
Ce petit texte pour éclaircir certains amalgames qui ont le don de brouiller les pistes et donc de préserver le statut quo de nos institutions.

Il n'y a pas deux démocraties, à chaque fois que l'on colle un autre mot à coté , représentative, semi-directe...ou autre, cela veut dire que ce n'est pas la démocratie, mais que celui qui emploi ce genre d'oxymore ne souhaite pas l'avouer.

Démocratie, c'est le pouvoir au peuple.....point barre, donc inutile d'y coller le mot "directe", le mot "démocratie" l'induit de fait.

L'approche droite/gauche c'est autre chose, ça n'a rien à voir et c'est bien sur ce concept, ou plutôt sur la soit disant sortie de ce concept que notre "jeune roi" a été élu.
Souvent, dans les défenseurs de la démocratie, nous croisons des défenseurs des idées de gauche, mais je crois que c'est une erreur de croire que les mouvements d'ultra gauche sont aussi les défenseurs du pouvoir au peuple. Si nous nous référons à ce qui existe comme partis de gauche, ce serait plutôt: un groupe de personnes défendant les intérêts du peuple.
Et c'est là qu'en général ça part en vrille, car nous sommes sur l'idée d'un homme providentiel au pouvoir, qui se battrait, non pas pour son camp mais celui de l'intérêt général, évidemment nous comprenons facilement le conflit d'intérêt pour lui même et pour tous ceux qui l'entourent, voir, qui l'ont aidé a prendre la place qu'il occupe.
J'en viens la conclusion, que la gauche n'est pas démocrate, c'est une simple posture d'opposition des classes qui arrange bien les institutions vu qu'elle offre un espoir aux plus défavorisés.
Et si les plus défavorisés entretiennent un espoir, le système actuel est préservé, ce qui vous en conviendrez arrange bien tous ceux qui ont un intérêt représenté par la dite droite.
Si nous regardons la politique par un prisme démocratie/oligarchie.......la gauche est donc la force qui permet à la droite de rester en place. La gauche et la droite sont donc deux concepts qui préservent l'oligarchie en ne luttant que sur les motivations affichées du petit groupe qui prend le pouvoir.

De la même façon, le racisme serait d’extrême droite, c'est étonnant quand même.....Et Marine s'est bien pris les pieds dans le tapis en essayant de sortir de ce carcan, malgré les efforts de Phillipot, il semblerait que ce parti n'est que la possibilité d'affaiblir l’extrême gauche en prônant des valeurs sociales, mais que sa particularité xénophobe lui colle trop à la peau pour rafler la mise.
Mais si la caractéristique gauche /droite est en rapport avec le parti prix de l'une ou l'autre classe d'une société qui ne comporterait que des travailleurs ou des patrons, que vient faire le social au FN et pourquoi y intégrer des valeurs de couleurs de peau ou de provenance?
Les deux extrêmes se chamaillant, le pouvoir en place est sur de rester plus ou moins au soit disant "centre", mais quoiqu'il en soit aux mains d'un microcosme.

On retrouve les mêmes caricatures sur les idées sécuritaires, ce qui est un ineptie quand on regarde ce qui a été fait dans la plupart des pays communistes...

Pour moi tout cela n'a aucun sens......C'est de la poudre aux yeux.

Je ne vois qu'une lutte, ceux qui voudraient plus ou moins de décisions populaires, et quand je dis populaire, ce n'est ni de gauche, ni de droite, c'est le peuple, quelque soit les idées prédominantes, bonnes ou nauséabondes.

Le peuple a t il des idées de gauches? Je n'en suis pas toujours sur...De droite? Peut être des fois, il suffirait d'augmenter artificiellement le nombre de profession libérales pour remplacer le salariat pour qu'il passe d'un bord à l'autre? Même pas besoin, les patrons sont minoritaires et nous avons bien eu Sarko au pouvoir^^.....Est il humaniste? Pas toujours non plus...


Je vous laisse regarder cette vidéo et méditer dessus, je ne l'ai choisie que parce que je viens de la voir, mais n'importe quelle question plus ou moins géopolitique remporterait un résultat surprenant:


Je me vois comme un humaniste personnellement et profondément anti raciste, avec un prédominante de gauche sur pas mal de sujets, mais rien ne m'indique qu'en démocratie mes idées seraient majoritaires. Ce que la démocratie garantie, ce n'est pas des solutions de gauches, ni de droite, ni humanistes ni quoi que ce soit, ce que la démocratie garantie, ce sont des mesures à l'image du peuple français dans sa majorité et c'est d'abord à cela qu'il faut se préparer.

Et c'est là que le bas blesse, pour ma part nous avons d'abord et avant tout intérêt à prôner l’émancipation intellectuelle, car sans elle, l'opinion est trop malléable, il suffit que le corps médiatique utilise son champ rédactionnel pour que l'opinion publique suive, c'est aussi comme cela que nous votons, c'est comme cela que nous consommons et c'est à mon avis une des choses à prioritairement changer. C'était là le vrai but des pique-niques, faire poser des questions, entamer des débats, réfléchir par nous même, sans vraiment savoir ou nous allions, simplement pour tendre vers une sorte d’émancipation.

La démocratie à elle seule n'apporte pas toutes les solutions si le peuple lui même n'a pas la conscience de l'importance de ses prises de décisions.
Le système actuel permet aux individus d'agir et dire tout et n'importe quoi vu qu'il n'a aucun pouvoir et donc que ses positions n'ont aucune incidence sur la politique interne ou externe, bref sur notre vie.

Le démocrate doit à mon avis d'abord travailler sur l'effort intellectuel général et c'est bien le frein principal à son émergence, le peuple aujourd'hui n'a pas l'envie de se prendre en main et la société consumériste qui encourage la flemme générale, le "tout cuit" et l'abaissement de la responsabilité individuelle. c'est pour cela que les gens votent, c'est parce que c'est l'acte politique qui demande le moins d'effort tout en le rassurant sur ses devoirs qu'il affiche comme soit disant remplis.
Un bout de papier qui soulage, fait baisser la pression sociale et préserve la bonne conscience, c'est tout ce qu'est réellement un bulletin de vote aux élections.

Amis démocrate, nous avons du pain sur la planche avant même de demander le pouvoir....si nous ne voulons pas offrir l'exemple par l’échec à l'oligarchie.

Désolé pour l'humeur un peu pessimiste de ce billet, mais la lucidité n'est pas toujours très gaie.
1 x

Retourner vers « La tribune »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité